23 octobre 2008

Gueudecourt (2)

En allant sur le salon du site généalogique Net-Généalogie http://tabouet.hostarea.org/index.php, j'ai fait la "connaissance" d'une personne qui m'a proposé son aide pour aller en mairie de Gueudecourt me faire quelques recherches d'actes.
Pourtant Philippe n'habite pas à côté de cette commune, 130 km pour s'y rendre !
Ca c'est vraiment ce que l'on peut appeler de l'entraide !!!
A son retour, avec de nombreux actes, il m'a également transmis par mail un petit récit de son "escapade à Gueudecourt" (pour le citer) que j'aimerais partager avec vous afin de vous faire connaitre ses impressions sur le village.

" Entre Doullens et Albert des paysages magnifiques, vallonnés et boisés mais plus on approche d'Albert et plus le paysage se modifie, les arbres se font de plus en plus rares et les maisons perdent progressivement leur caractère picard. Entre Albert et Gueudecourt, on devine des accidents de terrain qui n'ont rien de naturel.
Arrivé à Gueudecourt à 15 h, je fais le tour du village, les maisons sont "bizarres" elles semblent toutes faites sur le même modéle, je trouve la mairie construite en 1926 d'aprés l'inscription qui figure sur le fronton.
Je cherche l'église, mais il n'y a pas d'église... étonnant... je me renseigne pour trouver le cimetière, il se trouve à l'entrée du village, un tout petit cimetière il y a à peine une quarantaine de tombes, aucune n'est d'avant 1918 et aucune avec un des 3 patronymes que tu m'avais donné, le tour du cimetière m'a pris à peine 10 mn.
Ce qui m'avait surpris en approchant de Gueudecourt c'est le nombre incalculable de cimetières militaires (quand je dis incalculable, je pèse mes mots !)
Il y a 3 routes qui mènent à Gueudecourt et sur chacune de ces routes, à peine à 500 m du village, il y a un cimetière. Il me reste plus d'1h avant l'ouverture de la mairie, je décide de "visiter" le cimetière australien.
75% des tombes contiennent un corps inconnu mais les dates de décés sont inscrites. elles s'étalent du 1er juillet 1916 (début de la bataille de la Somme) jusqu'en septembre 1918 sans discontinuer, j'en déduis que le village à dû servir de théatre à de trés durs affrontements.
Je quitte le cimetière aprés avoir lu le registre des visiteurs (très très très émouvant)[...]
Entre 1916 et 1918 Gueudecourt a été complètement rasé, rayé de la carte et reconstruit aprés la guerre.
[...]"

Mon "Cousin" sur Gueudecourt (l'auteur des photos du message précédent) m'a également parlé de la commune en ces termes
" Pour les impressions sur la région, que je n'ai fait que traverser, on trouve des cimetières militaires, mémoriaux un peu partout. Au départ, j'espérais trouver d'anciennes sépultures dans le cimetière communal de Gueudecourt, mais là j'ai appris que celui-ci avait été entiérement ravagé par les combats et qu'actuellement cette parcelle rachetée par un particulier a été plantée de sapins. Pour ce qui est du village, sans église, les maisons sont récentes, construites après la guerre de 14-18. Sinon, j'ai trouvé beaucoup de charme à cette région."

Merci à tous les deux pour avoir partager vos impressions sur Gueudecourt, commune que je ne connais pas de visu mais que j'apprends à connaitre un peu plus au fil du temps grâce aux différents témoignages.
Merci encore une fois Philippe pour cette escapade et pour cette aide en mairie.

Posté par MarieChristine31 à 10:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


17 octobre 2008

Gueudecourt

Gueudecourt, petite commune de 104 habitants (en 1999) dans la Somme, est le berceau de la famille AUDEGOND, branche de mon arrière grand-mère paternelle.

Voici une monographie, datant de 1899, rédigée par l'instituteur de l'époque et trouvée sur le site des Archives de la Somme en ligne.

gueudecourt           gueudecourt1

          gueudecourt2              gueudecourt3

Egalement trouvé sur les Archives en ligne, le plan de construction de l'école mixte

ecolegueudecourt

extraitecolegueudecourt

Un "cousin" sur cette branche m'a fait parvenir récemment ces photos prises lors d'une visite de la commune cet été.

gueud3        gueud4

gueud1   gueud2

Posté par MarieChristine31 à 17:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

07 octobre 2008

Si mes ancêtres vous étaient montrés !

(remplace le message précédent)

Au cours de mes recherches, j'ai pu récupérer quelques photos de mes ascendants, auprés de différents membres de la famille.
portaits ou scènes de vie quotienne, je vous invite à les découvrir à travers ce petit diaporama.


Si mes Ancêtres vous étaient montrés !
envoyé par juquencan

Posté par MarieChristine31 à 15:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 octobre 2008

Poème à Mille Mains (modifié le 04/10)

Hommage à notre tchat trop tôt disparu !

Nous étions tous réunis autour d'un salon
La généalogie était notre centre de discussion


Bonjour, tu t'appelles comment??
Tes ancetres sont de quels départements? ?

Je cherche dans le 59 département du nord
Et mon arbre me sert de décor


Bienvenue à tous parmi nous
N'ayez pas peur si on fait un peu les fous


Parfois on parle aussi de la pluie et du beau temps
Mais on n'oublie pas qu'on cherche à remonter le temps


On déborde parfois du cadre imposé par florette
Quoi de plus normal entre gens composés de pipelettes


De temps en temps il y avait des rappels à l'ordre
Avant que ça ne devienne trop le désordre


Comme par exemple la sardine qui bouche le port de Colette
Ou Helenne et Marie20 sur le quai ensemble faisant la causette


Tous les sujets ne sont pas tabous et même prolifiques
Tant nous sommes enthousiastes et toujours apolitiques


Moi qui venait du pays d'à coté
Parmis vous je suis arrivé
Je ne savais comment chercher
Aussitôt vous m'avez aidé
Avec le temps des liens se sont crées
Entre nous était née l'AMITIE


Je suis venue par curiosité un soir
J'ai rencontré des gens de tous horizons
Je suis devenue accroc à ce défouloir
Et vous retrouver maintenant ici c'est si bon


De vrais pies qui jactent dans leurs arbres
A guetter moindre renseignement pour avoir notre acte

On voulut nous priver de notre salon
Mais Flo veillait sur notre belle passion


On a même bien soigné les nouveaux entrants
Au point de se demander s'ils n'étaient pas malentendants


On a bien chamaillé le Nord et sa région
Normal nous sudiste on aime donner le ton et l'action

Il y avait aussi l'histoire du tapis d'hugo
Qu'il n'arrive pas à se procurer ce rigolo
Probablement, il attend la venue prochaine
D'une belle Agenaise du nom de Fabienne

Colette qui faisait de la balançoire sur le salon
Avec Dieu sur ses talons
Et dan59 le doc des ordis
Nous abreuvait de sites


Qu´importaient les différentes langues et nationalités
Nos efforts pour comprendre et aider étaient conjugués

Nous avons plus ou moins fait des trouvailles
Et certaines ont même pu aider à des retrouvailles


Je me souviens d'un jour, d'un appel d'espoir
De réunir des êtres séparés, pleins de desespoir
Un coup de telephone au dela de notre Marseillaise
Et 2 familles se sentaient désormais toute aise

Quoiqu'on en pense quoiqu'on en dise
Cambrai est bien le pays des bétises
Bibi n'est pourtant pas blonde et pas encore grise
A part peut être la peau de ses bêtes qui reluisent
On la taquine souvent mais amicalement on lui fait des bises


Mmarple toujours avec des problèmes de fixations de rideaux
Il vrai qu'il n'est pas simple de se servir d'un marteau
Lorsque que l'on sert chaque jour de bonnes moules frites
Que même un sudiste ne saurait porter critiques
Cependant la fraicheur de l'été de fort mahon
Exige le port de grosses chaussettes d'hiver en poil de mouton


Quant à la charmante et mystérieuse grenadine
Souvent dans son restaurant chinois que le soir illumine
Parisienne de surcroit qu'il lui donne bonne mine
Accueille savoureusement les provinciaux par patronyne
Pour ne plus que l'écouter avec son accent crystaline


Véro, toujours prête à monter au créneau,
Des fois qu'un sudiste attaque son beau nord....
Pas besoin d"un film pour voir leurs qualités de coeur.

Le Nord et le Sud réunis
Pour des moments de folies
Mazel ne sait que faire
De sa collection de Joker
Il crie haut et fort
Le danger c'est le Nord

Perdue dans ma cambrousse
Ne pigeant couic
N'ayant qu'une frousse
Que l'on me kicke
Grâce à Flo et sa patience
J'ai profité de vos compétences
Encouragée et poussée
Mon arbre a progressé


Dans la grande bataille éclair dans le Nord
Grâce à Pinayon l'éclaireuse et son minutieux rapport
Nous avons gagné la bataille en un temps record
On s'est installé dans Lille ville aux mille décors
En trophé j'ai gardé qu'un somptueux trésor
Une belle rebelle dans un époustouflant corps
Les chetemis libérés buvaient bière et en réclamaient encore
De la bataille passée reste une plaque sur le béffroi en or
Depuis c'est dans ses bras que j'aprecie et que je m'endors
Je sais que c'est une belle région et avec elle je l'adore


Recevant une alerte
Je suis venu pour voir
D'une main inexperte
Je vous lance un bonsoir
Le miracle se produit
Tout le monde me répond
C'est pour ça qu'aujourd'hui
J'ai tant de compagnons


A chaque connection, l'amitié était là
Au fil des discussions mon Amour était né
DIEU est amoureux depuis le début déjà
D'une Gentille Trib taquineuse et enjouée
Grace à ce tchat, le ciel leur est promis
A défaut de se voir je vous dis à tous MERCI


Y'avaient Jean et Alain
Deux petits malins
Voulant donner le cafard
Grâce à leurs avatars
Sans succès, pardi
Nous irons tous au Paradis

Colette pas loin de ses crevettes
Partage ses connaissances tous azimuts
Aux nouveaux dépourvus de mirette
En les guidant à la recherche de leur but


Louis59 on l'imagine derrière son écran en Zébulon
S'évertuant à donner aux nouveaux les bonnes explications
Toujours bouillant mais ramenant tjrs en dérision la discussion
Egal à lui même il apporte sa touche fine à la tribu du salon


A quelques heures de l'échéance
Mon coeur est à nouveau en balance
Mélancolique mais toujours dans l'espérance
Que l'amitié ne se perde en vacances
En attendant à tous je vous dit BONNE CHANCE


Quelqu'un recherche sur la Belgique
Certains m'ont dit rien pour l'instant
Celà viendra,soyez patients
Je peux aider,si vous voulez
Par la Belgique il est passé
Envoyez les infos je vais sonner
Je me fais un plaisir de le rechercher
Oh genial,merci tu l'as trouvé
Pas de merci c'est l'Amitié


Voila une anecdote que personne n'a cru
A part quelques anciens bien entendu
Celle de Sophie la girafe en partance chez Lustucru
Que de périples l'attendaient dans cette vaste étendue
Elle partit du nord traversant tempêtes et crues
Longtemps elle se croyait dans les marécages perdues
Puniace et déterminée elle parvint enfin chez sa recrue
Mais d'ou venait donc sophie? demande ma langue mordue

Sophie la girafe a effectivement une longue histoire.
Debuter sur le tchat un soir
Un appel à la solidarité et à l'entraide
Et Véro proposait immédiatement son aide,
Sophie la girafe,chez Sophia fut entre bonnes mains,
Helas, plus, aprés bien des lendemains.
Elle se rejouirait de l'offrir de bon coeur
A son futur petit frère ou petite soeur.
Quel chemin parcourra-t- elle cette fois ,
Pour arriver jusqu'à moi (lustucru)


Aaarrrrrfffffff faudrait pas oublier notre dévouée M'zelle Nanie
Toujours efficace, aux petits soins pour les "p'tits nouveaux"
Sa patience et sa gentillesse n'ont d'égal que ses "TAGS" !
Mais ! Nanie, dis-moi, le 57 c'est ni dans le Nord, ni dans le
Sud ?
Roooooooo et Georges69, généalogiste à "ses heures" (qu'il dit)
Nous on trouve qu'il l'est à plein temps !), fait silence, note,
et un de ces quatre, vous recevez mails chargés de précieuses
PJ !Tiens, Geo, reçois le prix d'honneur des généas "à leurs
heures"


Rillettes, euh ! Cocojobo, lui, du fond de sa Sarthe natale
N'a jamais quitté ni tee-shirt décoloré et trop court, ni
rollers,
Même les articles de son riche blog, rédigés sont dans cette
tenue...


Et ne fermons pas cette belle page de notre vie de t'chatteurs
Sans une pensée reconnaissante pour notre "Poête" Bernard92
Lui aussi toujours prêt à voler à notre secours !
Merci Bernard pour tes compétences mises à notre service


Le Sud a retrouvé sa boussole
Qui comme toujours s'affole
Pourquoi le Nord en rouge est indiqué
Normal pour le Sudiste c'est le danger
Mais le Nord a su l'apprivoiser
Une peau de bête il s'est acheté
Dans le Nord par curiosité il est monté
Le Nord le Sud se sont réconciliés et à jamais pouvoir s'aimer


Suis pas blonde, mais Colette et pas dégourdie
Un peu comme dans notre midi ,
Aussi faut m'aider à rajouter ces quelques rimes
En attendant que d'autres s'arriment
Le cousin Hugo, pris pour un escargot ;
Afin de nous rendre tous égaux
Lançait, à tire larigot
Une recherche sur nos arbres frugaux.


Flora ton prénom est marie laure
Ta présence aura été de l'or
Ton aide méticuleuse
Et ta gentillesse précieuse
Tu avais souvent le nez sur les actes de notaire
Ne pouvant participer à nos élucubrations
Et pour cause, modérateur était ta fonction première
Pour cette raison nous te vouons notre grande admiration


Le couperet est tombé sur le meilleur des salons
Qu'un autre voit le jour sur de nouveaux horizons
Le fil conducteur avait été notre passion en généalogie
Souhaitons se meme souffle qui nous était venu par magie


Grenadin du haut de sa tour Eiffel
Donne aux nouveaux les ficelles
Ses verriers devront bien se tenir
Si ils veulent rester pour l avenir
Sur son arbre bien fleuri
Ils ne seront que plus epanouis.


Héléne ma cousine
Surement pas becassine
Elle a des connaissances énormes
De toute façon chez elle tout est énorme
J'aimerai bien un jour aller au nouveau monde
Pour voir peut être cette ancienne blonde.
Elle est fiére de tenir sa permanence
Ca la fait réver de la France.


Des archives departementales
Voyage dans son Puy de Dôme natal
Poucette recherche à bras ouverts
Non seulement ses ancetres longtemps sous terre
Mais aussi pour des tchatteurs
Qui la remercient de tout coeur


Ne voyant pas hugo répliquer
Sur ce poeme pourtant pas compliqué
Il est souvent penseur surement avec toutankamon
Et viendra un jour peut être apporter sa correction


Nous les tchateurs n ayons pas de rancoeur
Geneanet nous éradique
Allons ailleurs
Leur faire la nique
Une autre communauté est née
Amitie entraide et convivialité
C'est un beau pied de nez
A ceux qui parlent rentabilité
Nous les tchateurs, nous souviendront
De papy59 qui a donné le ton


hé oui, nous partimes peu , un beau matin ,
et nous arrivammes beaucoup un soir sans histoire.
mais quand la bise fut venu,la bataille cessa ,
faute de combattant mais , le pheonix ,
renait de ces cendres et hop , miracle nous revoici,
content de vous retrouver
et en route pour de nouvelles aventures .


Bibi a du mal à arriver jusqu'ici
Rien de plus normal pour une chetemie
Malgrés toutes nos claires explications
Elle s'embourbe dans les connexions


Pour l'ami Hugo j'ajoute encore trois mots
Etant pour l'instant toujours absent
Je sais qu'il entend déjà les échos
Pour rappliquer et se mettre dans les rangs
Il adore recevoir ses ami(e)s les meilleurs
Les grillades fumantes vous mettent en apéro
Son Sud ensoleillé vous caresse de douceur
Un seul hic pourtant dans ce plus beau des tableaux
On a bu que des bouteilles à capsules
Chez lui introuvable était le tirebouchon
Le vin de bonne cuvée nous narguait incrédule
La soirée fini au champagne explosé de son bouchon!!


Ah que l'amitié virtuelle est belle,
Tout comme une gentille hirondelle,
Qui annonce un beau printemps,
Nous, nous sommes simplement contents,
De nous retrouver tous ici,
Flo, encore un grand et sincère merci.


Lorsque tout le monde du salon posera sa prose
Tant d'anecdotes que nous avons vécu ensemble
Ce poeme ressemblera à la vie en rose
Rien au monde n'aura une oeuvre qui lui ressemble
Qu'on se le dise les tchateurs reviennent et s'imposent!!


poser sa prose, facile à dire
encore faut-il s'avoir l'écrire!
certains y arrivent, d'autres moins bien
c'est ça ecrire un poeme à milles mains !


Trib et Dieu ces inséparables
Dristibuent bonne humeur avec rab
Heureux ardennais d'adoption
Animent le tchat avec passion

Oui, un poème à mille mains,
C'est facile pour certains,
Mais un poème à mille coeurs
Nous fera trouver notre bonheur


Après de vives émotions,
Sont tous partis pour d'autres illusions
Allons les retrouver, en train de braver
vents et tempetes, sur la ligne de flotaison
Mon vieux port déborde, d'envie de communiquer
Pourtant des pros ont su nous pirater
Utiliser sans scrupules tous nos liens d'amitié
Ont su user betement en verrouillant nos arbres impunément
Croyant les rendre pudiquement à des intrus malotrus!
Des escrocs ont su graviter sur ce site
Avec des accords illicites
Amis purs et durs de votre recherche genealogique
Allez vous vous laisser posseder
Par le démon de ces ancetres illogiques ?
dites ! dites ! dites répondez à une ame désespérée
De voir nos mondes s'écrouler!
Terre immonde et sans piété,
vois donc tes descendants s'effrondrer!


Non colette ,nous ne coulons pas,
Nous venons juste de nous reveiller.
Nous avons cru bien naivement je te l'accorde
Que geneanet était un site different, mais non .......
Mais il nous reste tant d'ancetres a decouvrir,
Alors non , nous ne coulons pas............flo


Au Nord il y a les corons
Au Sud il y a les olives
La haut ils aiment les chicons
En bas on l'appelle horrible endive
Se dresse dans leurs villes, le Beffroi
Alors que nos villages sont en circulades
Ils sortent peu de peur du grand froid
Le soleil invite le plein air et rigolades
Ils se ruent sur nos plages aux sables fins
Nous fermons les volets et restons dans l'ombre
"Bienvenue chez les ch'tis" facile personne n'y vient
Les sudistes font la fête l'été lorsqu'il fait sombre
Tant de differences entre nos deux régions
Certes la distance! mais sans décallage horaire!!
Evidemment rien de cela n'est fondé! c'est de la pure fiction
Car ensemble on s'apprécie surtout autour de la mère bière!!


Et non Bibi arrive et elle reste
pour le chudiste qui va faire dans le modeste
Et dans le gros sel
Mais moi sans le sel


Le poème suit son petit bonhomme de chemin
Entre belles anecdotes et jolies révélations
Il passe entre toutes les bonnes mains
Pour exprimer la belle vie de l'ancien salon


Quel bon moment à la braderie
Ou tout le monde a bien ri
Entouré d'amis
je rime pour la poésie

J'ai découvert une belle amitié
Et j'en suis heureuse et parfois secouée !
Et souvent réunis pour feter la vie
On vit ensemble une partie de notre vie
Le sourire est le signe d'une amitié
Des amis nous aide à notre bonheur
Et sont là toujours à la bonne heure.


Une Amitié sans frontière
Une Amitié dont nous sommes fiers
Toute occasion est bonne pour nous retrouver
Pouvoir continuer à rire, s'amuser
Et rendre plus grande encore cette Amitié
Pour ceux et celles qui se reconnaitront je voudrais ajouter
L'Amitié, c'est le sourire partagé
La main tendue et la complicité


Etrange ironie du sort
D'une fabuleuse rencontre avec le Nord
Avec ma région que tout oppose
les differences disparaissent et explosent


Pour poursuivre sur la braderie de lille
Nous étions entre amis de bon age
Avec mon pote on a trouvé une grande ville
Ou fourmillait ici et là, plein d'étalages
A mesure de notre progression dans la foule
On s'apercevait que Bibi pouvait se perdre
On lui acheta un chapeau à plumes et boules
Ainsi elle était toute clinquante mais pas à vendre
A la fin de la jounée il fallait faire le point
Beaucoup de monde certes, c'était la sortie qui si prête
Avec l'ami on a retenu que des étalages de shampoings
Et quelques rayonnages de sacs à main en peaux bêtes


Pour les filles c'était la fête
Elles ne savaient où donner de la tête
Le choix fut dur pour la couleur
Elles voulaient chacune avoir la leur
Nous étions là à leurs côtés
Sans trop savoir que raconter
Même les marchands compatissaient
Eux seuls nous comprennaient
C'était une journée faite de balades
Mais il faut dire bien agréable


Aprés l'effort arriva enfin l'heure du réconfort
Nous partîmes à la recherche d'un restaurant
Mais à part "moules frites" que trouver dans le Nord?
Bin rien d'autre justement!! c'était le menu "estivant"
La bière ne coula pas a flot mais fut des plus fameuses
Les moules minuscules avaient mauvaises mines
Le plat de frites sortaient à peine de couveuse
Finalement grace, aux amis(es),la soirée fut délicieuse


C'est super d'être dans la foule on avance pas
On a le temps de voir les étalages à petits pas
Surtout les sous vetements qui nous frolent le visage
Et quand on est photogénique de dos c'est le passage
D'une jeune photographe qui prend le Cévenol
Car la face était cachée et va surement être dans le nord
Le Nord, le journal des ch'tis


Merci les filles de nous avoir bien baladés
Après avoir bien rigolé marché et mangé
Arrive le moment de nous quitter
C'est avec quelques regrets que nous nous sommes séparés
A la gare le premier aurevoir venait de commencer
Avec une promesse celle de bientôt nous retrouver
C'était une journée faite d'un début d'une grande Amitié
Merci les Ami(e)s pour ces bons moments partagés
J'espere que plus souvent nous pourrons recommencer
Et garder dans nos coeurs ces instants tant appréciés


Les départs sont toujours douloureux
Quand vous étes bien entourés et joyeux
Il est l'heure de se séparer aprés la fête
Et les souvenirs vous trottent dans la tête
Mais en se disant à la prochaine fois les ami(e)s
On est tout de suite heureux de rêver à l'infini


Au detour de tes mots m'est apparu le bonheur
De ton regard envouté me reste cette lueur
Qui m'a transporté ailleurs
Pour un retour dans la douleur
De notre rencontre ne subsiste que douceur


Un grand hommage doit être rendu ce soir
Pour sa mission d'abord bien rendue au salon
Modératrice, douce, talentueuse et pleine de savoir
Et ce groupe devenu indispensable sorti de ta création
Tout le monde sans exception l'aura aisément deviné
Seule une personne humble et juste peut sortir du lot
Au delà de toutes nos différences et de nos années
C'est à toi que te revient ces BRAVOS, toi notre amie FLO


Chapi Chapo n'est pas souvent devant l'écran
Nos discussions prenaient souvent une drôle d'allure
Tantot là tantot ailleurs il fallait être patient
Les réponses que nous attendions n'étaient point sûres
Juste 24 h d'attente pour enfin connaitre le sort
De sa moto que je songais sérieusement remettre en état
Certes une antiquité d'avant guerre mais qui vaut de l'or
Aprés sa réparation elle pétaradera pour un chapeau constat


Entends-tu Chapi le sens de ces lignes????? mdrrrrrrrr

Avis à toutes les blondes passionnées de généralogie
Un sketch est sortie à votre seule intention
Allez donc voir sur youtube florence foresti
Un moment inoubliable criant de vos convictions


Serions-nous que dix à alimenter ce poème?
Il se serait donc rien passé au salon?
D'accord il n'y avait guère de problème
La généalogie n'était certes pas notre seule adhésion
Mais il m'avait semblé une parfaite harmonie
Ainsi que commencait des amitiés et complicités
Probablement bien davantage sans faire d'ironie
Ou des rencontres se sont faites avec humilité
Allez! allez! prenez vos plumes et remplissez
Mettez y votre coeur, vous en êtes point dépourvus
Le jeu en vaut la chandelle et vous êtes avisés
Que virtuel ou réél, notre humanité doit être en vue
Pas besoin d'être poète, philosophe ou écrivain
Pas besoin de conter de grandes et belles idées
Pour écrire ce modeste poème à mille mains
Juste un peu d'intimité de notre salon vidé
Et ces petits moments qui nous ont rendus heureux
Ce poème serait la continuation, c'est notre seul voeux


Vous qui êtiez toujours là pour aider
Ce poême est là pour vous remercier
De votre patience et pour m'avoir aidé
Chaque jour à avancer


Merci pour m'avoir appris ce que je sais aujourd'hui
Vous êtes tous des grand(e)s Ami(e)s si gentil(le)s
C'est grâce à vous que je grandis dans la vie
Et je rêve toujours d'un monde où prime l'utopie


Merci de toujours être là
Vous qui vous reconnaîtrez ici et là
Ami(e)s avec lesquel(le)s je ris et je souris
Et ce chaque jour ou saison passé ici


Que de mystère sur cette terre austere
Le virtuel, où bien des inconnus parfois perdus
Content leurs mésaventures, dans une eau pure
Partent à la découverte entourés de verdure ;
Vous voilà bien avancés dans les terres de vos pères
Ancetres de l'aude là de l'aventure, fourbus, mais connus .
Méconnus non point, faites donc le point de vos aventures
Mais ne saurez point, à quel point est votre pointure ...
Colette de Marseille ouf quelle noblesse héritée par hasard
De l'aventure d'un tchat, mais sans paillettes et fatballas
La voila mon aventure d'un 14 septembre 2004 , la genealogie
Quelle magie, a compléter!! vais me coucher (Colette)


Ben lé pas fini le poème?
C'est la roulette le blème,
Roulette de la souris pardi,
Qui de rouler n'en finit (helene)


Non Helène!!pas du tout rien ne finit ici
Comme notre rendez-vous raté d'ailleurs
J'étais au mauvais endroit mal assis
Mais j'ai vu vos tenues, j'ai pris peur
Pas que je n'aime pas le vert pomme
Mais à marseille ca faisait un peu tâche
Le resto nous aurait pris pour des tomes
Et la soirée aurait fini en relache
Ce n'est que partie remise toi et Marie
Mais avec un peu plus de rafinement
Pour éviter à notre passages des cris
Ensemble nous ressemblerons aux passants
Au fait qui paye l'addition??? mdrrrrrrr


Je n'ai qu'un mot : Wow !!
Et il s'en est passé des choses dites donc!
A pouponner, j'en ai raté!
Histoire que vous me remettiez
(marina35)


Que l'on soit du Nord, Sud, Est ou Ouest,
Ou alors, du Sud, Ouest, Nord ou Est
Chacun de nous dépose son anapeste
Car on demeure et on reste,
Une poignée de copains modestes,
Déposant leurs vers sans conteste.


Tout à fait d'accord avec toi
Qu'importe la situation de sa région
L'essentiel est de s'y sentir bien
Cependant certaines portent leurs croix
Avec pluie, vent, froid, neige à profusion
C'est la faute, probablement, de nos anciens


Moi, passionné de vieux Rock and Rolls
Je suis fier et j'ai beaucoup de bol
En effet, je suis un humble Cévenol lol
Comme un bel oiseau j'ai pris mon envol
Dans ce fabuleux Sud, pitoresque de son sol

(ce poème n'est certainement pas fini
il sera mis à jour régulièrement
pour qu'il prenne encore plus vie
et grandisse avec le temps)

Posté par MarieChristine31 à 20:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]