En allant sur le salon du site généalogique Net-Généalogie http://tabouet.hostarea.org/index.php, j'ai fait la "connaissance" d'une personne qui m'a proposé son aide pour aller en mairie de Gueudecourt me faire quelques recherches d'actes.
Pourtant Philippe n'habite pas à côté de cette commune, 130 km pour s'y rendre !
Ca c'est vraiment ce que l'on peut appeler de l'entraide !!!
A son retour, avec de nombreux actes, il m'a également transmis par mail un petit récit de son "escapade à Gueudecourt" (pour le citer) que j'aimerais partager avec vous afin de vous faire connaitre ses impressions sur le village.

" Entre Doullens et Albert des paysages magnifiques, vallonnés et boisés mais plus on approche d'Albert et plus le paysage se modifie, les arbres se font de plus en plus rares et les maisons perdent progressivement leur caractère picard. Entre Albert et Gueudecourt, on devine des accidents de terrain qui n'ont rien de naturel.
Arrivé à Gueudecourt à 15 h, je fais le tour du village, les maisons sont "bizarres" elles semblent toutes faites sur le même modéle, je trouve la mairie construite en 1926 d'aprés l'inscription qui figure sur le fronton.
Je cherche l'église, mais il n'y a pas d'église... étonnant... je me renseigne pour trouver le cimetière, il se trouve à l'entrée du village, un tout petit cimetière il y a à peine une quarantaine de tombes, aucune n'est d'avant 1918 et aucune avec un des 3 patronymes que tu m'avais donné, le tour du cimetière m'a pris à peine 10 mn.
Ce qui m'avait surpris en approchant de Gueudecourt c'est le nombre incalculable de cimetières militaires (quand je dis incalculable, je pèse mes mots !)
Il y a 3 routes qui mènent à Gueudecourt et sur chacune de ces routes, à peine à 500 m du village, il y a un cimetière. Il me reste plus d'1h avant l'ouverture de la mairie, je décide de "visiter" le cimetière australien.
75% des tombes contiennent un corps inconnu mais les dates de décés sont inscrites. elles s'étalent du 1er juillet 1916 (début de la bataille de la Somme) jusqu'en septembre 1918 sans discontinuer, j'en déduis que le village à dû servir de théatre à de trés durs affrontements.
Je quitte le cimetière aprés avoir lu le registre des visiteurs (très très très émouvant)[...]
Entre 1916 et 1918 Gueudecourt a été complètement rasé, rayé de la carte et reconstruit aprés la guerre.
[...]"

Mon "Cousin" sur Gueudecourt (l'auteur des photos du message précédent) m'a également parlé de la commune en ces termes
" Pour les impressions sur la région, que je n'ai fait que traverser, on trouve des cimetières militaires, mémoriaux un peu partout. Au départ, j'espérais trouver d'anciennes sépultures dans le cimetière communal de Gueudecourt, mais là j'ai appris que celui-ci avait été entiérement ravagé par les combats et qu'actuellement cette parcelle rachetée par un particulier a été plantée de sapins. Pour ce qui est du village, sans église, les maisons sont récentes, construites après la guerre de 14-18. Sinon, j'ai trouvé beaucoup de charme à cette région."

Merci à tous les deux pour avoir partager vos impressions sur Gueudecourt, commune que je ne connais pas de visu mais que j'apprends à connaitre un peu plus au fil du temps grâce aux différents témoignages.
Merci encore une fois Philippe pour cette escapade et pour cette aide en mairie.