En parcourant les Archives en ligne de l'Oise (http://www.oise.fr/Etat_civil.929.0.html) et les actes de la commune de Serans, à la recherche de quelques ancêtres, j'ai trouvé un acte de décès assez intéressant du point de vue des détails donnés (décès de la fille d'un de mes ancêtres).
En général, les rédacteurs des actes ne donnent que les informations principales concernant la date, la personne concernée par l'acte et les témoins ou déclarants. Sur le présent acte de décès, l'officier d'Etat Civil a inclu la cause du décès et quelques détails assez particuliers que je vous laisse découvrir à la lecture de la transcription.

***********

deces_Duclos_MarieUrsule1

"L'an mil sept cent quatre vingt treize l'an deuxieme de la République française une et indivisible le samedi quatorze septembre cinq heures du soir par devant moy Jean Baptiste Julien de la Barrière officier public de la commune de Serans élu le treize janvier de la première année, pour recevoir les actes destinés à constater la naissance, les mariages et le décès des citoiens, est comparu en la maison commune François Roussel juge de paix du canton .....lequel assisté des citoiens Louis Morin maire de cette commune agé de trente six ans et Louis laudé procureur de cette commune agé de trente et un ans......lequel a déclaré à moi Jean Baptiste Julien de la Barrière, qu'ayant été instruit , que l'enfant du citoien Paschal Duclos, avait été consumé dans les flammes de l'incendie arrivé le jeudi douze de ce mois, il s'était transporté sur le lieu et y avait rédigé le procés verbal dont la tenue suit.
= l'an mil sept cent quatre vingt treize... le samedi quatorze septembre, a quatre heures et au quart aprés midi nous François Roussel juge de paix du canton de Montjavoult, district de Chaumont, département de l'Oise, ayant été requis, nous sommes transporté à la commune de Serans, étant assisté des citoiens Louis Morin maire et de Louis Laudé procureur de la commune du dit lieu, lesquels nous ont assuré que l'enfant du citoien Duclos, nommée Marie Ursule agée d'un an, laquelle enfant n'a pu être sauvée des flammes arrivées le jeudi douze du présent. Et au même instant est arrivé sur mon invitation le citoien Joseph Charles Duhamel chirurgien... Sur la présentation des vestiges d'ossements retrouvés dans les débris des batiments du dit Duclos. Savoir l'os nommé, le fémur, trois vraies côtes, l'os temporal, les os maxillaires et une dent, lesquels ossements étaient calsinés et le dit citoien Duhamel a signé avec nous et les dit susnommés à Serans le dit jour...."