Dés 1910, la France et la Banque de france s'etaient préparées à l'éventualité d'un conflit. Les montants de l'encaisse or est accru.
Mais face à une guerre qui commence à durer, l'Etat est obligé de prendre plusieurs mesures, en faisant appel au patriotisme des français:

        -  les français sont incités à verser leur or en le convertissant en billets

affiche_emprunt

versement_or1915

Sur ce certificat, on apprend que notre ancêtre a versé 190 francs (soit environ 580 euros ) en or contre des billets de banque et ainsi contribué à son niveau à la défense nationale.

         -  l'Etat fait  largement appel en 1915 à l'emprunt pour financer ses dépenses qui s'envolent

emprunt_guerre1915

Toujours ce même ancêtre qui a participé à cet emprunt national; Voici l'attestation de cette participation et notons au passage, tous les symboles repris dessus : le coq, le canon, les étendards, "pour la Patrie" , RF.

A côté de cela, les monnaies métalliques ne tardèrent pas à manquer et afin de ne pas mettre en péril les échanges, différentes monnaies, dites de nécessité, furent émises et mises en circulation par les Chambres de commerce, les mairies ou les commerçants.
En métal (aluminium, fer, laiton) ou même carton, ces monnaies sont utilisées pendant et aprés la guerre et certaines jusqu'en 1949.

bon1frectobon1fverso
"Bon pour 1 franc" émis par la Chambre de Commerce en 1922

article_monnaie1 article_monnaie2
Article paru dans un journal du Lot en 1926

"Monnaies divisionnaires
Les chambres de commerce ont fait frapper pendant la guerre, et depuis l'armistice, un grand nombre de jetons métal représentant une valeur de vongt-cinq, de dix ou de cinq centimes, qui ont rendu de grands services lorsque la pénurie de monnaie officielle rendaient les transactions difficiles.
......
On peut donc s'en servir ou les garder en toute sécurité.
Lorsque le gouvernemant jugera à propos des les retirer de la circulation, il fera précéder ler démonétisation d'une large publicité....."